Epoque de la
Grande Guerre
 
 
 
 
Le Diadème des Zora

 

 

Taille : 2 cm pour la pierre et environs 50 cm de tour de tête.

Matériaux : acier, écaille de dragon blanc polie.

Origine : Réalisée à partir d'une écaille d'Ikyse.

Propriétaire : Aekina Zora

 

Signes particuliers : La nacre draconique sertie, à l'aspect de pierre de lune, est surmontée d'un croissant noir, rappelant les origines lunaires de sa porteuse. Son aspect simple en fait un bijou dont on ne soupçonne pas le potentiel.

 

Le diadème que porte continuellement Aekina est un objet magique. Il est sur son front pour neutraliser le pouvoir de vision de la jeune femme, pouvoir qui sans cet artefact, serait réellement invivable. Et du coup, il est facile d'imaginer qu'elle a ce bijou depuis très longtemps, peut-être même depuis son plus jeune âge. Mais la manière dont elle l'a eu, et surtout de qui, sont des informations plus mystérieuses. Du dragon divin lui-même ? C'est peu probable car elle dit elle-même qu'elle a passé son enfance dans sa ville natale, Eladäm, et on apprend de la Rêveuse qu'Ikyse n'apparait qu'occasionnellement et uniquement dans le but de protéger Ausros.

Quelqu'un aurait donc rencontré le dragon divin pour lui demander une de ses écailles afin de soulager Aekina de son encombrant don d'ubiquité ? Quelqu'un de suffisamment influent pour que la créature divine accepte ? Mais qui dans ce cas ?

 

... Réponse au tome 2.