Epoque du
Procès d'Ostéryld
 
 
 
 

La Tour Blanche d'Ausros

 

 

Immense bâtisse construite peu après la fin de la Grande Guerre, la Tour Blanche est devenue l'icône de la reconstruction de l'Aekkylinie toute entière. Entièrement réalisée en grés et en marbre blanc, sa construction a demandé sept ans de travaux à grand renfort de magie et d'une énorme main d'oeuvre, sans cesse grossie par l'arrivée de tous les rescapés du conflit meurtrier, cherchant une raison de vivre après avoir tout perdu.

 

La Tour Blanche a deux rôles prédominants. C'est la plus grande bibliothèque d'Arcea, rassemblant tous les écrits possibles des quatre coins des trois continents d'Arcea. La plupart en libre accès, d'autres, plus "dangereux" entreposés dans des salles à l'accès réglementé. Mais c'est aussi un hôpital doublé d'un orphelinat qui, avant même la fin de sa construction, a accueilli tous ceux qui nécessitaient soin et attention. Cette volonté d'être un phare dans les années sombres a fait d'Ausros la ville la plus connue d'Aekkylinie et l'origine même du renouveau d'Arcea. Elle a même fini par être surnommée la Cité-Asile, et nombreux sont ceux qui, une fois arrivés à Ausros, s'y installèrent définitivement.

 

Ouverte à tous, même aux pires criminels à condition de ne perpétrer aucun crime entre les enceintes d'Ausros, la Tour Blanche est entièrement financée par des dons. La majorité des gens qui y officient sont des bénévoles, d'anciens patients qui veulent remercier cette institution ou d'anciens criminels répentis qui ont vu l'opportunité de commencer une nouvelle vie. Le reste des frais sont couverts par de riches mécènes qui cautionnent son action.

 

L'initiatrice de tout ceci est l'Oracle de la Tour Blanche, aussi connue dans les récits de bardes sous le nom d'Elwen-aux-yeux-d'or. Cette femme dont le passé est mêlé à de nombreuses légendes, est l'âme même de ce lieu. Image d'abnégation, de sacrifice et de droiture, elle a fait tout ce qui était possible pour créer puis entretenir ce monument. Et sa réputation a largement passé les frontières d'Ausros pour faire d'elle, la femme la plus connue d'Arcea.