Avec un brin de magie

 

 

La magie est une énergie omniprésente à Arcea. Evoluant en flux et tissant un véritable voile qui englobe toute matière et ondule dans l'air, traversant les plans et n'étant soumise à aucune loi de la nature, la magie est pourtant manipulée de manière très différentes en fonction des êtres et des cultures.

 

Déjà, tous les êtres ne sont pas aptes à manipuler la magie. Il faut y être sensible, pouvoir la sentir et passer parfois de très longues années d'études et d'entraînement pour un tant soit peu la manipuler. Et beaucoup se découragent bien avant de parvenir à pouvoir accomplir des sortilèges dignes de ce nom, venant grossir une large population d'êtres capables de faire quelques tours et s'en servir pour faire un métier plus courant. Il n'est pas si rare de voir des forgerons, des artisans ou des agriculteurs engager un mage de second ordre pour ses capacités à manipuler le feu ou la terre.

 

Les véritables mages sont beaucoup plus rares. La Tour des Mages d'Ausros au temps des Pèlerins en comptait moins d'une cinquantaine. Et sont aussi admirés qu'ils sont craints. La plupart ne montrent donc l'étendue de leurs pouvoirs que contraints par la nécessité. Les autres ne parviennent pas à s'intégrer dans aucune des sociétés arcéenne et finissent souvent en ermite ou en vagabond.

 

Encore plus rares, certains êtres sont si sensibles à la magie qu'ils la manipulent de manière innée. Mais la plupart des gens pensent que ce ne sont que des histoires de bardes qui veulent impressionner leur auditoire.

 

En tout cas, si les gens des trois continents ne sont jamais surpris de voir un mage manipuler la magie, ils restent très impressionnables face à des sortilèges de grande ampleur...

 

Les différents types de magie