Les Elfes Sylvains

 

Terres d'origine : Les Forêts de Talinn et de Yélis en Aekkylinie, l'Île des Neiges à Béorn et la Plaine boisée du Laënet à Varen'ka

Taille moyenne : homme : 1,90 m - femme : 1,75 m

Langue : l'elfique commun et la langue commune des peuples

Cheveux : toutes les couleurs automnales

Peau : claire à basanée

Yeux : Noirs, bruns, verts

 

Les elfes sylvains sont les elfes que l'on rencontre le plus facilement. Avec une carrure proche de celles des humains, en un peu plus grand, les elfes sylvains se sentent à l'aise partout où il y a des arbres, même dans des villes du moment qu'ils peuvent bénéficier d'une forêt à proximité. Généralement curieux, ouverts et attirant la sympathie, les elfes sylvains ne rechignent jamais à cotoyer les autres peuples et encore moins à travailler avec eux, même pour des tâches ingrâtes.

 

Comme les humains, ils s'adaptent aisement à la nouveauté. Et on les croise dans toutes les couches des sociétés cosmopolites, même s'ils ont souvent moins d'ambition que les humains. Ils sont souvent plus intéressés par leur indépendance et leur liberté que par le pouvoir et les responsabilités qui en découlent. Alors on les trouve plus volontiers à faire des métiers plus simples, comme commerçant, soldat ou guide. Ils ont aussi un lien particulier avec les animaux et beaucoup de sylvains ont un familier.

 

Question politique, le peuple sylvains se découpe en plusieurs petits royaumes indépendants, souvent guère plus grands qu'une ville. Le royaume de Laënet, celui des Neiges, celui de Lothlael et enfin celui de Talinn. Ce ne sont pas de grands territoires ni des puissances politiques importantes. Car le coeur politique des elfes sylvains qui se trouvait à Bat'ière dans la forêt de Talinn a été frappé de plein fouet : un énorme tremblement de terre a dévasté cette grande cité sylvaine à peine dix ans avant la période des Pèlerins. Tuant presque toute la famille royale des Aldaron, et forçant les survivants à chercher un nouveau lieu de vie. Laënet et l'île des Neiges, qui étaient des territoires sylvains peu habités, sont devenus les principaux refuges des rescapés. Les hauts-elfes ont offert un refuge aux nobles sylvains à Yélis, mais une grande part des elfes sylvains se sont dispersés à travers l'Aekkylinie. Il fallut plusieurs années pour que certains reviennent à Talinn et s'y installent, loin des ruines de Bat'ière.

Peuple meurtri, c'est grâce à leur caractère simple et avenant que les elfes sylvains ont pu se relever après la catastrophe. Et ce sont des traits de caractère qu'ils cultivent toujours. D'ailleurs, ils sont le seul peuple à compter autant de demi-elfes en son sein, sans en manifester la moindre gêne.